Mariage indien – Picture of the Week # 8

indian wedding report

 

La saison passée j’ai eu la chance de photographier une cérémonie de mariage indien à l’hôtel de Bourbon de Bourges. Le temps magnifique a permis de célébrer ce mariage dehors dans les jardins de l’hôtel. Kurunji et Sébastien étaient ravis d’accueillir leurs amis et leurs familles, venus des quatre coins du monde. C’est un plaisir de photographe que de couvrir un mariage traditionnel indien avec tous ses rites et dans cet environnement si coloré.

Un kiosque avait été préparé afin d’accueillir les mariés et de disposer tout ce qui était nécessaire à la cérémonie. Il était paré de magnifiques tissus colorés. Il m’importait de faire un travail en couleur qui intègre tout ce magnifique parement et qui mette également la mariée en valeur. La finesse des tissus m’a permis de placer Kurunji au 2ème plan tout en ayant un point très net de son regard, qui à ce moment là, était opportunément éclairé par un rayon de soleil. Je me souviens avoir cherché un long moment le bon angle pour que les visages se détachent et que les mariés soient isolés pour que toute l’attention se porte sur ce magnifique regard, ouvert, lumineux.

Un photographe de mariage se doit « d’épuiser » chaque scène photographiée : par épuiser j’entends chercher le plus longtemps possible la composition que l’on considère la meilleure, qui intègre les sujets, leur expression, la lumière, l’exposition idéale et bien entendu le sens que l’on veut donner à sa photo. Ne surtout pas se contenter des premières images même si celles-ci nous satisfont sur le moment.

 

Last season I had the chance to photograph an Indian wedding ceremony at the Hotel de Bourbon in Bourges. The beautiful weather helped celebrate the wedding outside in the gardens of the hotel. Kurunji and Sébastien were thrilled to welcome their friends and families from all around the world. It’s a pleasure for me as a photographer to cover a traditional Indian wedding with all its rites and this colorful environment.

A booth had been prepared to welcome the bride and groom and put everything necessary for the ceremony. It was adorned with beautiful fabrics. It was important for me to highlight these beautiful colors and decoration as well as the bride’s beauty. The fineness of the fabrics allowed me to place  Kurunji on middle ground while having one very clear point in her eyes, which at that time were suitably illuminated by a sunbeam. I remember to have sought for a long time the right angle so that the faces stand out and the couple be isolated, so that all the attention is drawn to those beautiful eyes, so open and bright.

A wedding photographer must « exhaust » every scene, which means he should pursue, for as long as possible, the best composition that integrates the subjects, their expression, the light, the ideal exposure, and of course the meaning he wants to give to his picture. He shouldn’t content himself with the first images even if  he finds them satisfying.