Mariage juif Paris – Picture of the Week # 9

jewish wedding paris

 

Cette photo de mariage illustre parfaitement ce que doit être à mon sens une approche  photographique de type reportage pour couvrir un mariage. Des images intéressantes, avec une narration propre au mariage photographié, mais avec toujours cette volonté de rendre l’image intemporelle, peuvent « s’offrir » à tout moment et surtout quand on ne s’y attend pas. Lorsque Deborah et Jonathan m’ont choisi comme leur photographe de mariage, j’ai été particulièrement touché car j’ai senti une grande confiance à mon égard. C’était à la fois une grande responsabilité, mais surtout une envie de faire encore mieux. Je savais que la cérémonie juive à la Synagogue des Tournelles serait touchante, et bien sûr que la fête qui s’en suivrait serait presque dangereuse pour mon matériel… Les mariages juifs étant les plus festifs que je connaisse, mais il ne faut pas hésiter à rentrer dans la mêlée!

Pour cette image, que je ne pouvais absolument pas préméditer, je suis dans une autre voiture que celle de la mariée. Habituellement j’aime bien être dans le même véhicule pour faire des images de l’intérieur, en étant proche de mon sujet. Mais ce jour-là pas de place pour moi! Par contre quand j’ai vu que nous allions passer à côté je me suis préparé au cas où… Ma première réflexion en voyant la lumière dure de milieu de journée qui venait couper le visage de Déborah en deux, ne peut pas être décemment retranscrite ici… Mais j’ai tout de même photographié car je sentais qu’il pouvait se passer quelque chose d’intéressant avec ces lignes pures formées par la carrosserie. J’ai finalement suivi mon instinct et je pense que cela s’est révélé payant car cette photo de mariage peut parler à chacun d’entre nous.

 

This wedding photo illustrates perfectly  what I believe to be a  reportage approach to cover a wedding. Interesting images, with a story relating exclusively to the wedding photographed but with always this will to make the image timeless, can present themselves at any moment, especially when you don’t expect it. When Deborah and Jonathan chose me as their wedding photographer, I was particularly touched because I felt they had great confidence in me. This was at once a big responsibility, but also a desire to do better. I knew the ceremony at the Jewish Synagogue Tournelles would be touching, and of course the party that would follow would be almost « dangerous » to my equipment … Jewish weddings are the most festive I know, but the photographer should not hesitate to enter into the crowd!

For this picture that I couldn’t in any way premeditate, I was in a different car than the bride. Usually I like to be in the same vehicle to take pictures of the interior, being close to my subject. But that day there was no room for me! But when I saw that we were going to pass by them, I prepared myself,  just in case … My first thought when I saw the harsh light of midday that had just cut the face of Deborah in two, can not be decently transcribed here … But I started shooting anyway because I felt I could do something interesting with these sleek forms and pure lines made by the vehicle. I finally followed my instinct and I think it was rewarding, for this wedding picture can speak to all of us.