Wedding in Paris Hôtel Crillon Picture of the Week # 14

wedding photographer paris

 

Emilie et François avaient décidé de se marier à Paris et de faire la fête à l’hôtel Crillon. Ils m’ont tout de suite contacté pour que je sois leur photographe de mariage, ils me l’avaient presque promis lorsque je les avais rencontrés au mariage d’amis communs.:)

Les préparatifs de la mariée se sont tous déroulés à l’hôtel Crillon pour des raisons pratiques. Puis une magnifique cérémonie à la synagogue de Nazareth.

Plus tard dans l’après midi en attendant que la soirée et le cocktail ne commencent, nous nous sommes rendus chez les parents de François. C’est à ce moment que j’ai réalisé le cliché, en contre-jour, de cette petite fille jouant à la balançoire.

Volontairement j’ai choisi de l’isoler dans le cadre pour donner ce sentiment de flottement, de suspension. La lumière incroyable qui perçait à travers le feuillage venait se réverbérer sur une vitre située derrière moi, ce qui donne cet éclairage si particulier sur la petite fille.

Photographier un mariage de manière documentaire nous oblige à regarder tout, partout, à tout moment, car potentiellement toute situation est susceptible de produire une bonne image. Lorsque je suis engagé sur un mariage, comme d’ailleurs dans des reportages à vocation plus journalistique, je me plonge dans un état d’esprit proche d’une certaine forme de méditation, afin de me nourrir de ce que je « ressens » de l’événement dans sa globalité. Cela me permet d’être à même d’aller chercher des images qui vont raconter un petit bout de cette histoire qui se déroule devant mes yeux. Bien souvent le processus est inconscient et je me laisse porter par mon instinct.

 

Emily and François had decided to get married in Paris and to party at the Hotel Crillon. They contacted me immediately to be their wedding photographer ; they had  promised me that when I met them at the wedding of mutual friends. :)

For practical reasons the bride’s  getting ready was at the Hotel Crillon. Then the beautiful ceremony took place in the Nazareth synagogue.

Later in the afternoon and before the beginning of the cocktail, we went to the house of François’ parents. That’s when I took this shot, against the light, of this little girl playing on the swing.

I voluntarily chose to isolate her in order to accentuate this impression of floating and suspension. The incredible light that pierced through the foliage came to reverberate on a window behind me, and here’s how we have this exceptional light on the little girl.

The documentary approach  in wedding photography forces the photographer to look at everything, everywhere, at anytime, because any potential situation is likely to produce a good image. When I « embark » on a wedding, as in my  journalistic reportages, I immerse myself in a state of mind close to some form of meditation, to  « nurture » myself  with what I feel « coming » from the event in its entirety. This allows me to get images that tell a little bit of the story that is unfolding before my eyes. Often the process is unconscious and I let myself be carried by my instinct.