Mariage au Liban Picture of the Week # 28

wedding photographer beirut

 

Couvrir un mariage au Liban reste une expérience inoubliable à chaque fois! Lorsque Ziad et Lara m’ont contacté pour être leur photographe de mariage (sur les conseils d’une amie elle même photographe qui m’avait vu travailler sur un précédent mariage à Batroun), et après quelques échanges où j’ai compris qu’ils étaient sensibles à ce que je proposais, je n’attendais qu’une chose : débarquer à Beyrouth et commencer à travailler!

L’hospitalité libanaise n’est pas une légende! Lara et Ziad ont fait preuve à mon égard d’une grande générosité, me raccompagnant chaque soir (au milieu de la nuit) à ma résidence! Le mariage s’est étalé sur 3 jours pour prendre le temps de voir leurs amis et leurs familles qui avaient fait le déplacement des quatre coins du monde.

Le jour J, plus de 600 convives s’étaient regroupés au Donna Maria Sursock Residence, ruine d’un ancien palais, situé à l’est de Beyrouth, à Sawfar, dans la montagne libanaise. Le temps était idéal, les mariés resplendissants, rayonnant littéralement d’amour l’un pour l’autre et de joie! On me demande souvent ce qui fait la clé de réussite d’un mariage, je réponds immanquablement: l’état d’esprit et l’attitude des mariés. Je reviendrai plus en détail sur ce magnifique mariage lorsque je posterai un extrait plus large.

En début d’après-midi Lara était chez ses parents, attendant sa famille et la famille de Ziad, comme le veut la tradition libanaise. Tout le monde s’affairait pour les derniers préparatifs et Lara s’est éclipsée un instant dans la chambre de ses parents pour retoucher un peu son maquillage, je l’ai donc suivie.

J’ai immédiatement senti le potentiel de cette « image-histoire », pour son contenu documentaire et son esthétique. Dans cet espace restreint, remplie uniquement de femmes, toutes proches de Lara, se passait une multitude de micro-saynètes, j’ai donc commencé à shooter en cherchant à organiser tous les personnages pour qu’ils aient une existence propre au sein de l’image. Cette photographie est à la fois très descriptive (en ce sens elle remplit sa fonction documentaire) et contient dans le même temps une part fictionnelle : à quoi pense la jeune femme à droite de l’image, à qui téléphonent les deux personnes au fonds à gauche, que fait la jeune fille au centre, etc…?

 

Shooting a wedding in Lebanon is an unforgettable experience every time! When Ziad and Lara contacted me to be their wedding photographer (on the advice of a friend photographer herself who had seen me working on a previous wedding in Batroun), and after few discussions with them I realized that they were very receptive to my propositions… so I was impatient to get to Beirut and start working!

The Lebanese hospitality is not a myth! Lara and Ziad have shown me great generosity, they accompanied me every night (in the middle of the night) to my residence! The wedding stretched over three days so they could spend enough time with their friends and families who had traveled from different parts of the world.

On  the wedding day, over 600 guests were gathered at the Donna Maria Sursock Residence, the ruins of an ancient palace, located in Sofar, in the Lebanese mountains. The weather was perfect, the bride and groom resplendent, expressing a radiant love for one another and lots of joy! I am often asked what is the key to a successful wedding, and I invariably answer: the mood and attitude of the bride and groom. I will elaborate further on this beautiful wedding when I’ll post a larger excerpt from it.

In the early afternoon Lara was at her parents waiting for her family and the family of Ziad as the Lebanese tradition has it. Everyone was busy with the last preparations and Lara  disappeared for a moment in the parents’ room to retouch her makeup, so I followed her.

I immediately felt the potential of this « story picture » for its documentary content and beauty. In this small space, crammed with women only, all close to Lara, a multitude of micro-scenes were going on. So I started to shoot, trying to organize all the characters so that they have an independent existence within the image. This photo is both very descriptive (in this sense it fulfills its documentary function) and contains at the same time a fictional part: what the young woman to the right of the image is thinking about, who are they calling the two people in the background on the left, what the girl in the center is doing, …?

Tags : , , , , , , , , ,