Mariage Côte d’Azur Picture of the Week #37

 

Lorsque Dorothée m’a contacté pour son mariage en m’expliquant qu’il se déroulerait dans la région de Grasse, je n’avais pas réalisé que je devrais faire tant de voiture! Car en fait le cocktail et la soirée ont eu lieu à Roquefort les Pins à la Villa des Anges, d’où l’on pouvait voir la mer, j’étais donc bien sur la Côte d’Azur après 500 kms de route.

Lorsque nous sommes arrivés à la villa en fin de journée, la lumière était magnifique, presque horizontale, chaude, traversant de-ci de-là les branchages. Comme souvent dans les mariages, les enfants offrent de multiples possibilités de prises de vue. Leur spontanéité, leur joie, leurs mouvements, nous offrent autant de moments photogéniques. Mais il n’est pas toujours aisé de les photographier car ils bougent vite et se fichent pas mal du photographe qui essaie tant bien que mal de travailler…

Cette petite fille avait déjà enlevé depuis un moment ses jolies chaussures de mariage et courrait avec ses amis dans l’herbe entourant la villa. Elle tournait sur elle-même, et il semblait qu’il n’y avait plus qu’elle et sa robe, rien d’autre. j’ai trouvé cela très poétique, très doux. J’ai tout de suite commencer à photographier. Mais je voulais rendre cet effet d’isolement, qui dans le même semblait la mettre sous les feux d’un projecteur, comme sur une scène. Etant donné qu’elle se trouvait à contre-jour (ce que je cherchais) et que sa robe était immaculée, j’ai tout de suite beaucoup sous-exposé afin « d’éliminer » les éléments secondaires et périphériques, et de laisser cette petite fille à la robe blanche, occuper le centre de mon attention.

 

When Dorothée contacted me for her wedding, explaining that it would be held in the Grasse region, I didn’t realize that I would be driving for such a long distance! In fact the cocktail and evening reception took place in Roquefort les Pins at the Villa des Anges, where we could actually see the sea… So I was indeed on the French Riviera after driving for 500 kms.

When we arrived at the villa at the end of the day, the light was warm and beautiful, almost horizontal, crossing here and there the branches. As it often happens in weddings, children offer many opportunities for photogenic moments, due to their spontaneity, joy, and  movements. But it’s not always easy to take pictures of them, because they move fast and don’t care a bit about the photographer who’s really trying hard … :)

This little girl had already removed from a little while her beautiful wedding shoes and was running with her friends in the grass around the house. She was turning around herself, and it seemed as if there was nobody and nothing else but herself and her dress. I found this very poetic and gentle. I immediately started shooting. I wanted to emphasize this isolation, that in the same time seemed to put her under the lights of a projector, as if on a stage. Since she was standing against the light (what I actually wanted) and her dress was immaculate, I immediately underexposed a lot in order to « eliminate » secondary elements, and to leave this little girl in the white dress occupy the center of my attention.

Tags : , , , , , , ,