Mariage juif à Paris Picture of the Week # 46

 

Les éclairages lors des soirées de mariages, que ce soient des mariages juifs ou catholiques ou d’autres confessions, donnent souvent l’occasion à tout photographe de mariage de s’arracher les cheveux.

En effet les sources de lumière sont très diverses et les couleurs varient du rose au violet, en passant par le vert… Pour ce mariage juif, qui s’est déroulé à Paris, je n’y ai pas coupé. La salle de réception était certes très jolie, mais mon capteur n’a pas trop aimé la mise en lumière…

Dans ces conditions, j’essaie de maintenir mes prises de vue en lumière ambiante, malgré la difficulté, afin de rester dans les ambiances surréalistes ainsi produites.

A ce moment de la soirée, les jeunes mariés venaient tout juste de se poser après avoir dansé à ne plus tenir debout. Mais à peine assis, les amis de Raphaël sont venus « s’occuper » de lui, l’entourant et lui prodiguant mille petites attentions sur le mode humoristique.

J’affectionne ce genre de moments où plusieurs scènes viennent se superposer, créant ainsi une « profondeur » dans l’image et une lecture multiple. Les regards se croisent, mais celui de la mariée, à gauche, et celui de la personne en haut à droite, ferment opportunément l’image, et créent une diagonale de lecture très intéressante.

 

Lighting during evening receptions, whether in Catholic, Jewish or other weddings, often give the opportunity to any wedding photographer to pull his hair out.

In fact, light sources are very diverse and colors vary from pink to purple, to green …  And this Jewish wedding, which took place in Paris, was no exception. The reception room was certainly very pretty, but my sensor was not fond of  the lighting …

Under these conditions, I try to keep my shots in ambient light despite the difficulty, to remain in the surreal atmosphere thus produced.

At this time of the evening the newlyweds had just sat down after dancing to no longer have the strength to stand. But as soon as they did, Raphael’s friends came to surround him and enjoy a good laugh with him.

I like these moments where several scenes are overlaid, creating a « depth » in the image and multiple reading. Eyes meet, but the bride’s look on the left, and that of the person at the top right, close the image opportunely, creating a diagonal with a very interesting reading.