Mariage médiéval Picture of the Week # 47

 

J’avoue que l’idée de photographier un mariage médiéval à Provins m’avait enchanté! J’imaginais tous ces personnages habillés comme à l’époque médiévale, le repas aux chandelles, les troubadours et autres musiciens…

Je n’ai pas été déçu. Ce fut un mariage très intéressant à photographier. L’enjeu pour moi consistait à évacuer tous les signes contemporains pour véritablement donner le sentiment d’être plongé plusieurs siècles en arrière. Pas toujours évident, notamment au cours de la soirée.

Lorsque j’ai vu ces musiciens arriver, la troupe des Derniers Trouvères (remarquables au passage), leur photogénie me semblait une bénédiction!

Je ne suis pas habituellement adepte d’une post-production trop poussée, notamment en couleur, mais là d’un commun accord avec les mariés, Aurélie et Frédéric, j’ai adopté un traitement légèrement désaturé pour accentuer cette atmosphère médiévale.

J’ai toujours aimé travailler des « images-tableaux », certainement l’influence de la peinture sur mon travail, que je ne cache pas, ainsi que le cinéma d’ailleurs. 

Les remarques que j’apprécie le plus sur mes photos, c’est lorsqu’on me demande si j’ai fait posé mes personnages. Je peux répondre que 99% de mes images sont prises sur le vif, dans le flux des événements. Le 1% restant correspond aux séances plus formelles des photos de couple, qui sont souvent semi-directives. Lorsque mes recherches formelles rencontrent l’intérêt et l’adhésion de mes clients ou plus largement des personnes qui suivent mon travail, j’ai le sentiment d’avoir bien fait mon job…

 

I confess that the idea of ​​shooting a medieval wedding in Provins had enchanted me! I imagined characters dressed like in the medieval times, the candlelight dinner, troubadours and musicians …

I haven’t been disappointed. It was a very interesting wedding to shoot. The challenge for me was to remove all contemporary signs  to truly convey the feeling of being transported back several centuries. It wasn’t always easy, especially during the evening.

When I saw these musicians arrive, the troop of Les Derniers Trouvères (excellent by the way), I found them so photogenic !

I’m not usually a fan of excessive post-production, especially in color, but here, we commonly agreed with the bride and groom to adopt a slightly desaturated treatment to accentuate the medieval atmosphere.

I have always enjoyed working on the type of images that look like paintings. This is certainly the influence of painting, as well as the cinema, on my work.

The comments that I appreciate most about my photos is when people ask me if I have asked my characters to pose. I can say that 99% of my pictures are taken on the spot, in the flow of events. The remaining 1% is more formal couple photoshoots, who are often semi-directive. When my clients or more generally the people who follow my work agree on my preference for a certain aesthetic form or post-processing, I feel that I have done well my job …

Tags : , , ,